Qu’est-ce que la compensation Carbone ?

Image par Alain Audet

Novembre 2020

Lorsque l’on évoque la mise en œuvre d’une stratégie bas carbone, on parle de CO2, de méthane, de vache et de Compensation Carbone. Mais finalement, c’est quoi la compensation carbone ?

La compensation carbone est le fait d’investir dans des projets de réduction d’émissions de gaz à effet de serre (GES) ou de séquestration de ces gaz.

Cela part du principe que toute activité humaine (anthropique), quelle qu’elle soit, génèrera toujours des GES. Bien sûr la première étape est de travailler sur ses produits, son organisation, sa logistique pour réduire au maximum les émissions. Mais arrive un moment où le coût de la réduction devient trop important pour la pérennité de l’entreprise. Aussi pour atteindre la neutralité carbone, il faut investir dans des projets externes de réduction ou de stockage de GES. Ainsi il ne faut pas voir la compensation comme un permis de polluer mais comme une étape dans un objectif de neutralité carbone.

Dans quels projets est-il possible d’investir ?

Comme évoqué plus haut, il y a 2 grands types de projets de compensation, la réduction des émissions et le captage des gaz (communément nommé puits de carbone).

Quand on parle de planter des arbres, nous sommes dans un projet de création ou de développement d’un puits de carbone.

Alors que lorsque l’on évoque l’isolation de bâtiment, les énergies renouvelables ou l’élevage nous sommes dans des projets de réductions des GES.

Se fier à des labels, mais lesquels ?

Pour pouvoir parler de compensation carbone il faut suivre des règles strictes. Le projet dans lequel on investit doit être :

  • Mesurable : Un organisme tiers doit pouvoir mesurer les émissions de GES évitées grâce au projet
  • Vérifiable : Le projet doit chaque année être audité par un organisme indépendant
  • Permanent : Les émissions doivent être évitées sur une durée minimale de 7 ans
  • Additionnable : Il faut pouvoir prouver que le projet a lieu d’être et que sans investissement il n’y aurait pas eu de réduction des émissions de GES

N’existant pas de réglementation sur la compensation, aussi il est conseillé de fier à des labels sérieux et reconnus tels que :

Quel est le prix de la compensation ?

Le prix fluctue d’année en année et est en progression depuis 2018. Il se trouve aux alentours de 25€ la tonne eCO2.

Quand compenser ?

À tout moment on peut commencer à compenser ses émissions de GES. Cependant, comme dit précédemment, la compensation n’est pas un permis de polluer. Il est donc important de travailler aussi à réduire ses émissions.

Pour cela, il faut savoir quelles sont nos postes les plus émetteurs de gaz à effet de serre et dans un second temps mettre en œuvre un plan de réduction. Un bilan carbone® permet cela. Pour plus de détails sur le bilan, je vous invite à lire l’article ici.