Qu’est-ce qu’un bilan carbone ?

Octobre 2020

Image par David Mark

Un bilan carbone est un outil développé par l’ADEME qui est maintenant géré par l’Association Bilan Carbone. Cela permet à une société, un groupe, un organisme publique, une agglomération, etc. de comptabiliser ses émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le bilan carbone entre dans une stratégie bas carbone.

Les émissions sont calculées selon 3 scopes :

  • Scope 1 – les émissions directes : Emissions relatives à la consommation d’électricité, de gaz, la flotte de véhicules, fuite de gaz de l’air conditionné, etc.
  • Scope 2 – les émissions indirectes : Les émissions émises pour la production des énergies achetées (énergies du scope 1).
  • Scope 3 – Les émissions indirectes non comprises dans le scope 2 : Générées par des tiers mais indispensables dans la chaine de valeur de la société. Cela prend en compte les déplacements des salariés, le fret amont et aval des marchandises, la production des matières premières et produits finis, l’utilisation des produits, les déchets, etc.

Le scope 3 est généralement celui qui génère le plus d’émissions de gaz à effet de serre.

Schéma des scopes 1-2-3
Source : https://ghgprotocol.org/

Ainsi, à la suite de la réalisation d’un bilan carbone, nous sommes en mesure de connaitre poste par poste les émissions de GES de l’organisme étudié.

Quels sont les gaz étudiés ?

Généralement les gaz étudiés sont ceux issus du protocole de Kyoto en 1997 lors de la COP3.

  • CO2 : Dioxyde de carbone (combustion pétrole/gaz/charbon – déforestation)
  • CH4 : Méthane (décomposition anaérobie)
  • N2O : Protoxyde d’azote (engrais azotés – industrie chimique)
  • SF6 : Hexafluorure de soufre (application médicale – isolant électrique)
  • HFC : Hydrofluorocarbures (réfrigération – aérosol)
  • PFC : Perfluorocarbures (réfrigération – extincteurs)

Il est aussi possible de prendre en compte d’autres gaz tels ceux de la COP11 à Montréal :

  • CFC : Chlorofluorocarbure (nettoyants industriels – réfrigération) – interdit
  • HCFC : Hydrochlorofluorocarbures (réfrigération – aérosol) – utilisation interdite en 2030 pour les pays industrialisés et 2040 pour les pays en développement

Quelle finalité ?

La comptabilité des émissions de GES, n’est pas un but en soi. L’objectif est de lutter contre le réchauffement climatique. La méthode bilan carbone va permettre d’aller vers une démarche bas carbone.

Connaitre les postes les plus émetteurs de gaz à effet de serre permet d’étudier et mettre en œuvre des actions de réduction de ses émissions.

Par ailleurs, cela permet de voir à quel point l’activité peut être dépendante de certaines énergies fossiles. Nous sommes donc en mesure de d’estimer un risque financier que cours une société si le cours du pétrole, du gaz ou du charbon part fortement à la hausse. Cette étude se fait sur la base d’hypothèses de prix décidées au moment de l’étude.

Fabien Ronot

Pour plus de détail, n’hésitez pas à me contacter

1 réaction sur “ Qu’est-ce qu’un bilan carbone ? ”

  1. Ping Qu’est-ce que la compensation Carbone ? - Scilog Conseil

Les commentaires sont clos.